Refuge les ChAmours Shelter
 
 
 
 
Mon nom est CHANCE ,
 
ADOPTÉ
 
Adopter dans un refuge
c'est leur donner une deuxième chance à la vie
                        

  Mon nom est  Chance

  

Contre mon coeur
Je serre ton petit corps
Je sens que tu as peur
Mais non, dors mon chaton dors
Tu avais à peine une semaine
Tu découvrais la vie
Une décision humaine
Voulait que l’on t’euthanasie

 Le destin en a  voulu  autrement
Tes jours ne sont plus comptés
Tu vis dans un foyer aimant
Le refuge t’a adopté

Maintenant c’est à mon tour
De ressentir la  peur
Car je vois venir le jour
Où la peine, envahira mon cœur

 Tu vas devoir partir
Quitter notre confort
Je te promets de bien choisir
Dors, mon chaton dors
 
J’ai essayé de ne pas m’attacher
Mais chaque fois, c’est pareil
Une partie de mon cœur s’est brisée
Pour moi, tu es ma merveille
 
Je fais des efforts pour ne pas pleurer
Pour refouler mes sanglots
Mes larmes ne cessent de couler
Ces larmes qui coulent à flots
 
Bonne vie à toi,  mon petit Chance
Tu as maintenant un bon foyer
Profite bien  de ta vie, danse
Car à  l’euthanasie, tu as échappé
  
Michelle Campeau

Copywrite protégé

 

 
 
 

Voici Souris-mini, une petite chatte qui a survécue aux affres de l'hiver, mais non sans peine. Elle a eu les oreilles et les pattes arrières gelées et éprouve toujours un peu de difficulté à se tenir debout parfois, elle est très douce avec les humains mais je crois qu'elle a du défendre sa gamelle quand gamelle il y avait , car aussitôt qu'un autre chat s'approche elle devient agressive, et cela malgré sa petite taille. Elle a des yeux couleur jade comme j'en ai rarement vu. Elle est comme beaucoup d'autre le résultat le l'indifférence dans laquelle notre société se laisse glisser, plutôt que de faire face à la musique.  Ce sont toujours les mêmes qui souffrent les enfants et les animaux. Parfois j'ai honte de ma race car je crois que nous pourrions faire beaucoup plus , nous devons évoluer et cesser de dire que les animaux peuvent survivre nos hivers sans problème, c'est de la foutaise!!!LA PREUVE

 

L’indifférence
 Dans ce monde qui prône la tolérance
 Envers nous-même et les autres
Ma plus grande crainte est l’indifférence
Car elle permet d’ignorer les causes
 
Quand je scrute mes souvenirs
Nos valeurs humaines et notre foi
Guidaient nos choix et nos désirs
Tout en respectant nos droits
 
Petit à petit nous sombrons
A grand pas dans la décadence
Tout est permit ou bon
Dans le gouffre de la tolérance
 
 
 
Que dire de l’indifférence
 Cette porte qui s’ouvre et se ferme
 Au gré de notre dépendance
Tout en définissant les termes
 
 
La vue de cruauté nous émeut
Notre société nous fait peur
Une fois écartée de nos yeux
 Loin des yeux, loin du coeur
 
Dans sa mémoire sélective
L’être humain se retire furtivement
Oubliant ainsi les images vives
C’est plus facile de rester indifférent
 
 Synonymes de la mort de l’âme
L’indifférence gagne du terrain
 Elle gruge notre conscience sans blâme
Laissant notre vie sans lendemain
 
Michelle Campeau
Copyright protégé
L'ABANDON
 
Je suis là devant la porte fermée
Devant cette porte qui pourtant est celle de ma demeure.
Je miaule, gratte depuis des heures à cette porte, personne ne m'ouvre,
Des heures à me dire que mes maîtres devraient m'entendre,
Entendre mes appels de détresse, de craintes
Je ne tremble pas de froid mais de terreur,
devant ce monde extérieur que jamais je n'ai connu avant ce jour.
Toujours j'ai vécu auprès de mes maîtres sans jamais quitter ce foyer
Toute petite l'on est venu me chercher,
Tous devant mes finesses ont fondu pour moi.
Tendrement, des bras amoureux m'ont pris m'emportant
Dans ce foyer pour y commencer ma vie.
Vie qui me promettait des câlins à l'infini, de l'amour sans fin,
un toit jusqu'à la fin de mes jours.
Mais.... mais à présent, je suis assise, sur cette galerie, depuis des heures,
Des heures à attendre leur retour.
J'étais bien tranquillement couchée à la fenêtre
où je passe mes journées paisibles,
Un camion est venu au petit matin,
j'ai vu mes maîtres transportés une à une des boîtes,
Puis leurs meubles dans celui-ci.
Ces mêmes bras qui jadis m'ont pris avec tendresse,
m'ont attrapé par la peau du cou,
Puis m'ont déposé là où je suis à présent.
Mon maître est alors monté dans ce camion,
Emportant aussi avec lui ma famille, ceux que j'aimais.
Depuis ce temps, j'attends, j'attends inlassablement leur retour.
La nuit approche, cette nuit peuplée de mystère, d'inconnu pour moi,
Cela sera la première que je passerai à l'extérieur de mon foyer.
Je me glisse sous cette galerie où
tout en essayant de trouver un peu de repos,
Je pourrais guetter avec attention le retour de mon maître bien aimé,
De cette famille à qui je donnais de l'affection sans compter.
Les heures passent, le jour se lève,
Une journée se termine, j'attends toujours.
Jour après jour, je les attends,
Puis la faim se fait sentir,
Je vais errer dans la ruelle qui se trouve derrière,
Essayant de trouver un peu de nourriture.
Peu à peu, ma vie devient une vie d'errance,
Peuplée d'innombrables souffrances,
Car, depuis leur départ,
Moi avec des centaines d'autres, aussi tristement qu'eux,
Je finirais ma vie apeurée, sans amour, sans joies.
Souffrant parce qu'on m'a abandonné, un jour de déménagement,
sans se soucier des conséquences que cela apporterais dans ma vie.
Oui vous pouvez lire la tritesse dans nos yeux, car même si le Refuge fait de son mieux pour nous rendre la vie plus belle, il reste qu'il n'a pas le temps de nous cajoler autant que nous le désirons. Une petite place à soi, dans un foyer aimant avec toute l'attention dirigée vers moi, est-ce trop demander. Je vous promets que je vous le rendrai au centuple. Allons ouvrez grand votre coeur et votre foyer.
Yes , you can read grief in my eyes, because even if the shelter does its best to give us a good life, they still dont have enough time to give us the love we need. I would like a place of my own where all the attention come to me, is it to much to ask for, I promice I will love you in return, Open you heart and let me in

Si vous devez vous défaire de votre animal, ne soyez pas de ces personnes irréfléchies qui du jour au lendemain oubli leur responsabilité vis-à-vis cette petite bête, qui leur a apporté tant de joies quand elle était petite, mais aujourd'hui peu importe la raison pour laquelle vous devez vous en défaire, au moins ayez le coeur à la bonne place et faites des démarches pour lui trouver un bon foyer. Vos raisons sont sans doute valables quelquefois, mais l'important c'est de ne pas l'abandonner à son sort.
Vous n'avez pas le droit de décider pour lui si sa vie doit se terminer parce que vous ne pouvez plus le garder. Il a droit à la vie autant que vous , il vous aime inconditionnellement et compte sur votre amour. Aimez-le suffisammement pour lui garantir des années de paix et se tranquilité auprès d'un autre maître. La vie d'un chat errant dure en moyenne 3 ans alors qu'un chat de maison peut vivre jusqu'à 15 ans en moyenne et plusieurs se rendent à 20 ans, c'est toute une différence.

Quoi faire
Si vous devez vous défaire de votre animal, avant de vous en remettre au refuge vous devez faire votre part et essayer  de trouver une solution.
 
Poster des affiches, chez les vétérinaires. les animaleries tout commerce qui vous donne l'opportunité d'annoncer, annonces classées internet,etc

 2. Appeler les services de votre région qui s'occupe de   prendre les animaux  tels que refuges, SPCA ,Service de contrôle canin.
 
3. Demander à vos compagnons de travail, amis et famille,voisins. Il y a sûrement une meilleure solution , que de le laisser dehors, ou sur une route de campagne ou de le faire euthanasier, choisissez la vie, car toute vie mérite notre respect et notre attention.
 
What to do
If you must let go of your animal their certain steps youhave to climb before turning to a shelter
 
1. Post your pet , in vetenarians offices, animal food and retail stores, internet or any store who will provide you with a board
 
2. Ask friends, family members work companions, neighbors, their is always a solution better than leaving him outside, or on a country road ou having him euthanize, choose live  because every life is entitle to respect and attention
 
3.Then call SPCA, shelters or your canine squad to seek help
J'ai besoin d'un ami, il ne me manque qu'un foyer
adopté
adopté

ADOPTEE

 

Daphnée femelle calico bringée vaccinée opérée, elle a 1 1/2 flatt an super douce un peu enjouée à ses heures aime se  faire flatter